Le tombeau du général anglais

Le tombeau du général anglais

Cénotaphe situé à l’entrée du cimetière de Saugues. C’est le tombeau du Général Pierre Troys de Hostetemente, officier français tué au cours du siège de la ville. Curieusement ce monument est appelé « tombeau du Général anglais » !

Le diorama Saint-Bénilde

Le diorama Saint-Bénilde

Un diorama en 13 tableaux sons et lumières qui retrace la vie de Pierre Romancon qui resta 20 ans à Saugues sous le nom du frère Saint-Bénilde et fut canonisé le 29 octobre 1967.

La Bête du Gévaudan

La Bête du Gévaudan

Les faits sont là, attestés par de nombreux documents d’époque tels les registres paroissiaux, ou les témoignages de personnes l’ayant approchée ou aperçue, la Bête du Gévaudan a bien existé. De 1764 à 1767, on lui attribue plus de 100 décès, tous des femmes et des enfants.

Le château d’Esplantas

Le château d’Esplantas

Château du Moyen-Âge, ancienne place forte des Mercoeur constituée d’un donjon circulaire et d’un corps de logis. L’ensemble a été restauré par son nouveau propriétaire. Ancienneté et authenticité caractérisent cette place forte du Gévaudan.

Lucien Gires

Lucien Gires

Son père était sabotier à Saugues, sa mère qui venait d’une famille de tailleurs de pierre sut cultiver les talents artistiques de ses enfants, Joseph, Louis et enfin Lucien le dernier né en 1937 à Saugues.  Zélina Gires aida souvent son fils, à tirer des affiches, à coudre des vêtements pour les personnages du diorama de Saint Bénilde. Lucien Gires dit « Lulu » pour tout le monde se disait artisan.

Le mont Mouchet

Le mont Mouchet

En 1944, sur les hauteurs de la Margeride, le Mont Mouchet (1497 mètres d’altitude) devient un des hauts lieux de la Résistance avec la constitution du deuxième maquis de France, après celui du Vercors. L’objectif était de retarder par tous les moyens, la jonction des troupes allemandes du Sud avec celles de Normandie afin de faciliter l’avance des Alliés … Aujourd’hui, le Musée de la Résistance du Mont Mouchet témoigne de cette période de l’Histoire de France en présentant une collection d’objets retraçant la Seconde Guerre Mondiale, de l’occupation à la libération.

L’eau

L’eau

La présence de l’eau marque le paysage margeridien et lui donne un caractère particulier. Si certains cours d’eau comme la Seuge terminent leur course à travers des gorges encaissées charriant des blocs de granite pour rejoindre l’Allier. Sur le plateau, leurs lits serpentent au milieu des pâturages de méandres en moulins.

Le granite

Le granite

Comme les Alpes, le massif de la Margeride est âgé seulement de 10 millions d’années. En revanche, le granite, roche qui le compose est vieux de 320 millions d’années. Ce granite porphyroïde recouvre une grande partie du massif, il est remarquable par son homogénéité et la présence de grands cristaux de feldspaths comparables aux dents de chevaux.

Le Truc de la Garde

Le Truc de la Garde

Circuit VTT ou randonnée : Parcours en 2 temps. Au départ de Chanaleilles, vous empruntez une large piste forestière pour réaliser la montée. Vous traversez des forêts ainsi que de vastes zones humides couvertes de bruyère. Tout en haut, il serait dommage de ne pas prendre le temps de faire l’aller-retour au sommet du « Truc de la garde » tant le panorama au sommet de ses blocs de granite y est beau : le Mont Mouchet mais aussi le massif du Mézenc, du Devès, du Mont Lozère ou des Monts du Cantal… Une magnifique descente vous attend alors jusqu’au … Read More

La Margeride, un relief aux formes simples

La Margeride, un relief aux formes simples

Les monts de la Margeride, longue échine dorsale, ferment les vues vers l’Ouest. Cette montagne domine des petits plateaux découpés, séparés par des bassins et parcourus de rivières sinueuses occupant des fonds plats. Les rivières serpentent à la surface du plateau dans de larges vallons qui abritent des pâturages plus ou moins riches. Certains, peu entretenus, ont l’aspect de réelles zones humides. Des reliefs en creux s’y nichent çà et là de façon circulaire ; ce sont les alvéoles, formes d’érosion du granite. Les surfaces de la Margeride sont défoncées en cette multitude de cuvettes séparées par des volumes de … Read More

La Pélerine

La Pélerine

Grâce à la Pélerine, spécialiste de la randonnée pédestre en toute liberté implanté à Saugues, partez à la découverte des étapes du chemin de St Jacques de Compostelle et du chemin de Stevenson. Pour connaître toutes les informations, consultez le site www.lapelerine.com

Train touristique Le Cévenol

Train touristique Le Cévenol

Le Cévenol est le train touristique des Gorges de l’Allier. Il permet de parcourir et de découvrir les paysages extraordinaires et le patrimoine d’Auvergne de façon ludique et originale, là où aucune route ne passe.

Le pont Eiffel

Le pont Eiffel

En 1887, la société Eiffel obtient le marché de la construction du pont sur l’Allier. A cette époque, le village venait de connaître un essor exceptionnel grâce à la construction de la ligne de chemin de fer. A l’occasion de cette construction, des centaines d’ouvriers sont venus s’installer à Monistrol d’Allier pour un chantier qui a nécessité de véritables prouesses techniques dans cette région montagneuse hostile.

Eglise de Champels

Eglise de Champels

En 1821, Champels devient le centre d’une paroisse nouvelle en se dotant d’une église consacrée à saint François-Régis. Située sur le hameau de Champels, une messe est encore célébrée une fois par an à la Toussaint.

Chapelle de Douchanez

Chapelle de Douchanez

La chapelle de Douchanez est consacrée à Saint Etienne, qui est resté le protecteur des villages de Douchanez, des Chastres, de Freycenet et de Ramenac, dont les habitants, autrefois, fréquentaient ce qui fût peut-être la chapelle du Château disparu. L’édifice après une petite marche sympathique offre une vue imprenable sur les gorges de l’Allier. Cette chapelle, d’origine romane, a longtemps été l’église auxiliaire de Monistrol d’Allier, ancien prieuré de La Chaise-Dieu. Elle a été édifiée probablement au XIIe siècle par les seigneurs de Doschaz, une des plus anciennes lignées féodales du Gévaudan. La légende a retenu de cette famille qu’elle … Read More

Notre-Dame d’Estours, sa statue, sa chapelle, son sanctuaire

Notre-Dame d’Estours, sa statue, sa chapelle, son sanctuaire

Les origines du culte de Notre-Dame d’Estours sont fixées aux alentours de 1100 – 1200. C’est en 1260 que l’évêque de Mende désigne un desservant pour la chapelle des Tours. Le sanctuaire initial aurait été construit par les mêmes compagnons bâtisseurs que le chœur de la cathédrale du Puy-en-Velay. Selon la légende, Notre Dame serait apparue à des enfants gardant leur troupeau près des gorges de la Seuge, demandant qu’on lui érige une chapelle. On y accède par la RD 589 par une route carrossable desservant La Vialle mais en approchant il reste un sentier pédestre avant d’arriver sur le … Read More

Chapelle de la Madeleine

Chapelle de la Madeleine

Cette chapelle troglodytique, aménagée dans les grottes du village d’Escluzels, est dédiée à Sainte Madeleine. On y accède par le chemin de Saint Jacques de Compostelle après avoir admiré les orgues basaltiques qui dominent le site. Cette chapelle, aménagée en oratoire, est fermée par un mur et une galerie de pierres ajourées qui facilite la circulation de l’air dans ce milieu humide.

Eglise Saint-Pierre à Monistrol d’Allier

Eglise Saint-Pierre à Monistrol d’Allier

Cette église paroissiale est dédiée à Saint-Pierre. De style roman auvergnat, elle est située au nord-est du bourg. L’entrée est sur la façade sud par une porte datant de 1380. Elle y abrite de magnifiques statues en bois polychromes tel que le Christ ou la vierge de la Madeleine dont la chapelle se situe sur les bords de la Seuge.

Les croix de Roche-Montru

Les croix de Roche-Montru

Situé au nord de Grèzes, le calvaire sur le sommet a une grande signification. En 1859, a été conduite à Grèzes une mission (temps fort de prière dans une paroisse pour susciter un renouveau chrétien) par deux prédicateurs. L’église est pleine dès les premiers jours et devient même trop petite. C’est pourquoi, les prédicateurs vont dans une vaste grange qui avait déjà servi au même usage en 1857. Cette grange est mise à disposition des missionnaires. Pour la clôture, un grand calvaire a été dressé sur les trois rochers qui dominent Grèzes. Deux croix y sont élevées la veille et … Read More

La Tour de la Clauze

La Tour de la Clauze

Le village de la Clauze a été fief des Léotoing, des Espinchal, des La Rochefoucauld, des La Tour-d’Auvergne. La Tour de la Clauze est située à trois kilomètres de Grèzes et classée Monument Historique en 1974, la tour de la Clauze est le symbole d’un chef-lieu de baillage seigneurial, dont les bâtiments subsistent à proximité. Le caractère exceptionnel de la tour heptagonale juchée sans fondations sur un socle granitique, prouve l’étonnante habileté des maçons et des tailleurs de pierre du Moyen-Age. C’est l’un des plus beaux exemples de l’architecture seigneuriale de cette époque dans la région.

La tsabone, ancêtre de la caravane

La tsabone, ancêtre de la caravane

Ancêtre de la caravane, la tsabone est une ancienne cabane sur roues qui permettait autrefois aux bergers de dormir à proximité des moutons, tout en la déplaçant plusieurs fois dans la nuit afin de déplacer les barrières qui enfermaient le troupeau pour mieux fumer le pré. Cette tsabone va-t-elle devenir un mode d’hébergement à la mode ? Pourquoi pas puisqu’un menuisier de Saugues vient d’en construire une au goût du jour.Souhaitons un bel avenir à ce produit du terroir du Gévaudan. ©Jean-Louis Daoût

Un peu de géologie

Un peu de géologie

Contrairement à l’Aubrac tout proche, la Margeride ne comporte aucune trace d’érosion glaciaire. A l’ère quaternaire, les glaciers y étaient donc absents ou trop petits pour y laisser des traces de leur passage. Cette différence par rapport à l’Aubrac reste assez mystérieuse. Elle ne peut s’expliquer que par un climat nettement plus sec. Certains chercheurs ont avancé l’hypothèse de la présence quasi-permanente à cette période d’un anticyclone stationnant sur l’est du Massif central Les granits à dents de cheval sont très fréquents en Margeride. Rappelons que la Margeride englobe le Cantal, la Haute-Loire et la Lozère. La roche prédominante en … Read More

Notre-Dame du Gévaudan

Notre-Dame du Gévaudan

Elle domine Saugues de la route du Puy-en Velay. Notre-Dame du Gévaudan est en effet à elle seule un point fort de l’histoire du Gévaudan. Elle est la matérialisation d’un vœu du curé Bertrand, qui avait promis à Dieu d’ériger une statue sur un point culminant de Saugues, si la ville était épargnée au moment du passage des convois allemands se rendant au Mont Mouchet durant la Seconde Guerre mondiale. La bataille fit rage en juin 1944 du côté du village de La Vachellerie et à l’entrée du bourg. Des maisons furent bombardées, quelques morts furent à déplorer, mais la … Read More

Ruisseaux aux 1001 trésors

Ruisseaux aux 1001 trésors

Les ruisseaux sillonnant le pays attirent sur leurs berges le cincle plongeur. S’il y a un cours d’eau vive où sa présence a été signalée, le mieux est de se poster sur un pont d’où on peut éventuellement le voir perché sur un rocher soigner méticuleusement son plumage. Il ne faut plus le quitter des yeux, car à tout instant il est susceptible de plonger comme une grenouille, disparaissant dans les flots torrentiels et bergeronnettes des ruisseaux. A l’instar de la truite, la présence de ce passereau est un signe positif de la qualité de l’eau. L’Ance du sud, la … Read More

Le chemin et ses statues de bois

Le chemin et ses statues de bois

Le chemin de Saint Jacques est bordé de statues et totem étranges qui accompagnent le pèlerin dans la traversée du village de Saugues. Ces statues sont l’œuvre de Jean-Pierre Coniasse, sculpteur sur bois et artiste du pays aux multiples talents et amoureux de nos belles forêts. On lui doit une grosse bête du Gévaudan sculptée à la tronçonneuse dans un gros tronc d’arbre. Elle trône au dessus de Saugues, sur la route du Puy, face à la Margeride.

La tradition des Grenouilles

La tradition des Grenouilles

A Saugues, chaque Jeudi Saint, se déroule la traditionnelle procession de la confrérie des pénitents blancs, un événement religieux vieux de plusieurs siècles. Depuis 1973, il est suivi d’une fête païenne qui réunit les amateurs de grenouilles dans les restaurants de la ville ! Cet exemple de cohabitation originale – et parfois critiqué – on le doit au député-maire de Saugues le docteur Jean-Claude Simon. Il n’avait pas échappé à sa perspicacité d’alors que la tradition catholique considérant la grenouille comme un poisson et non comme une viande autorisait de fait sa consommation au cours de la Semaine sainte. Plusieurs … Read More

Recettes typiques de nos grands-mères du Gévaudan

Recettes typiques de nos grands-mères du Gévaudan

Autrefois, on tuait un, deux voire trois cochons par famille et par an. Les cochons sont nourris avec de la farine d’orge ou de seigle, du grain, des pommes de terre cuites dans la chaudière. Au moins un seau de 10 litres, matin et soir pour un cochon de 80 kg. D’où l’expression: « On n’engraisse pas les cochons à l’eau claire ». Le matin, il faut laver les boyaux quand le ventre est sorti. Les femmes partent au lavoir avec les boyaux et l’estomac. Elles ne s’occupent pas du degré de l’eau !! Elles les lavent, les coupent et … Read More

Les marchés et foires

Les marchés et foires

Foire de Thoras. C’est une tradition, chaque année le 25 août, la commune de Thoras voit sa population multipliée par dix à l’occasion de sa grande foire annuelle. Cette foire est une tradition qui perdure depuis plusieurs siècles. C’est un rendez-vous incontournable tant pour les éleveurs que pour l’ensemble des habitants du canton de Saugues et bien au-delà pour nos voisins de Lozère, de l’Aveyron, du Cantal etc. Dès le matin, un casse croûte champêtre est offert aux vendeurs et marchands de bestiaux juste avant la cloche qui annonce le début du marché à 9 h. Plus de 1000 ovins … Read More

Le Mont Mouchet

Le Mont Mouchet

« Il s’est passé ici un épisode trop méconnu, mais très héroïque de la Résistance Française. J’ai tenu à venir rendre hommage à la mémoire de ceux qui sont tombés sur ce haut lieu de notre Patrie, et à saluer les anciens qui ont combattu ici sous les ordres de Colonel Gaspard. » Général de Gaulle. Dans un paysage grandiose et émouvant, au cœur de la France et du massif de la Margeride, à 1400m d’altitude se trouve le Mont-Mouchet (commune d’Auvers) où fut implanté à partir du 20 mai 1944 l’un des cinq grands maquis de France. Le maquis du Mont … Read More

Robert Sabatier

Robert Sabatier

« Saugues, toute mon enfance a été bercée par ce nom d’un lieu très cher, celui de ma lignée. Je le murmure comme l’un des mots de la prière. J’en fais le synonyme du bonheur de vivre et aussi de l’amitié et de l’espérance. » Qui mieux que Robert Sabatier pour nous faire découvrir notre Gévaudan? Robert Sabatier, né le 17 août 1923 à Paris, est un écrivain et poète français originaire de Saugues. Parmi ces romans les plus connus : Les Allumettes suédoises (1969), Trois Sucettes à la menthe (1972). Dans Les Noisettes sauvages (1974), Robert Sabatier raconte son enfance et … Read More

Les clochers à peignes

Les clochers à peignes

Les clochers à peignes caractérisent une forte pratique catholique. Il s’agit d’un mur unique percé d’une ou plusieurs baies destinées à accueillir une ou des cloches. En partie basse, les cloches peuvent être protégées par un auvent en charpente, jamais en maçonnerie. La plupart des villages de la région en sont pourvus. Ce type de construction en granit permettait une économie non négligeable….. Auvergnat oblige !!! Pour découvrir quelques beaux clochers à peigne, nous vous recommandons les villages de Cubelles et Monistrol d’Allier.