humeurscerebrales-saugues2015C’est à Servières, petit hameau niché sur les hauteurs de Saugues, qu’a été donné ce jeudi 6 août le coup d’envoi de la neuvième édition du Festival Celte en Gévaudan. Face à un public très nombreux, entre classiques celtes, « rock agricole » et autres rythmes déjantés, Les Humeurs cérébrales ont agité le bocal celte.

Servières, petit village enlacé sur les hauteurs de la commune de Saugues, en Margeride, était sous les feux des projecteurs ce jeudi 6 août. C’est ici en effet qu’a été donné le coup d’envoi officiel du 9e Festival Celte en Gévaudan.
Sous un soleil de plomb, après une journée déjà riche en animations, 600 randonneurs au total et quelque 1 200 repas servis, les organisateurs ne pouvaient que se réjouir d’une belle affluence pour le concert gratuit du soir… Avait-on déjà vu autant de monde à Servières ? Rien n’est moins sûr !

Un public de bien bonne « humeur »

Côté scène, si l’on en croit l’accueil réservé au groupe venu de Corrèze, et à l’enthousiasme débordant du public saugain, le président du Festival Nicolas Alizert et son armée de bénévoles ont une nouvelle fois vu juste en matière de choix programmatiques. C’est peu dire en effet que les 5 artistes des « Humeurs cérébrales » ont enflammé le public…

Le « rock agricole » a ses adeptes !

Avec talent et un entrain très théâtral, les artistes ont égrainé un florilège de sonorités celtes, des airs de musique traditionnelle irlandaise au « rock agricole », en passant par tous les genres possibles et imaginables… Où d’autres qu’au Festival saugain peut-on entonner « I like to move it », le célèbre tube house des années quatre-vingt-dix, en version violon, accordéon et guitare électrique ? Le tout face à un public conquis !